JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

Actualité

A short description about your blog

nov. 30

ESTIMEZ-VOUS À VOTRE JUSTE VALEUR ?

Published in une relation équilibréeétablir des relations harmonieuses avec autrui.ESTIMEZ-VOUS À VOTRE JUSTE VALEURestime de soiCette vie là a une infinité de degrés by admin |
 

ESTIMEZ-VOUS À VOTRE JUSTE VALEUR ?

Dans le terme estime de soi, qui vient du mot latin « oestimare » on retrouve la notion de valeur, de jugement. C'est une évaluation que l'on se fait de soi-même en rapport avec nos propres valeurs. L'estime de soi est une prise de conscience que l'on se forge au fil des années, des expériences. 

Peu nombreuses sont les personnes qui ont une bonne image d'eux-mêmes, en permanence, un sentiment profond de leur valeur, quoi qu'il fasse et quoi que les autres pensent d'eux. Ceux-ci bénéficient d'une grande stabilité.

Majoritairement, cette stabilité, n'est pas acquise une fois pour toute.  Elle émane d'un processus impermanent. L'estime de soi peut varier en fonction de nos expériences, de nos croyances et nos valeurs acquises ou léguées, depuis notre enfance. Chacun se fait une idée de lui-même et se construit une image de soi à partir d'un tricotage permanent et complexe entre la réalité et l'imaginaire. Chacun de nous habite à la fois sur terre et au pays des fantasmes et de l'imaginaire. C'est comme si nous vivions une double vie. L'une est visible, multiple, productive, c'est la vie réelle où nous parlons, rencontrons, aimons, travaillons. Cette vie là a une infinité de degrés qui va du montré, au cachée. Et puis, il y a une autre vie, souterraine, rarement dévoilée. Elle règne depuis les premiers mois de la vie, jusqu'à la mort. Elle est remplie de fantasmes, d'images, de pensées qui sont révélatrices de nos angoisses, de nos désirs... 

Lorsque nous accomplissons quelque chose qui nous semble valable et surtout en harmonie avec nos valeurs, nous ressentons une valorisation. Au contraire, lorsque, nous ressentons un certain désaccord entre nos actes et nos valeurs ou croyances alors, notre estime baisse. Certaines études mettent en relation, le baromètre de  l'estime de soi et  de l'état de santé.

S'estimer soi-même est essentiel pour établir des relations harmonieuses avec autrui. Comment aimer, si on ne s'aime pas soi-même ? Dans une relation équilibrée, l'estime est mutuelle.

nov. 30

De la passivité à l'assertivité

Published in je prends l\\\'initiative pour vider l\\\'abcès pr by admin |
 

De la passivité à l'assertivité

1. Je parle dans les trois premiers à l'occasion d'un tour de table en groupe.

2. Je prends l'initiative de dire bonjour et au revoir.

3. J'apprends à connaître chacun en échangeant avec lui.

4. J'exprime mon humour.

5. Je m'assure que les conditions matérielles sont réunies pour bien travailler en groupe.

6. Je regarde dans les yeux les autres personnes quand je leur parle.

7. J'ose exprimer mes goûts et préférences.

8. Je ne me justifie pas.

9. Je pose des questions claires et je maintiens l'intonation, même sur les derniers mots.

10. Si je suis interrompu, je continue à parler.

11. En posant une question, j'indique ce que je recherche.

12. Je réponds directement à la question qui m'est posée.

13. Je m'assure que j'ai répondu à la question posée.

14. J'ose dire " JE ", je  parle en mon nom plutôt que comme représentant d'une autorité extérieure.

15. Je me motive avant chaque affaire pour prendre facilement l'initiative.

16. J'exprime plus souvent ce que je ressens pour être plus vivant, plus proche.

17. En cas de désaccord, je prends l'initiative pour vider l'abcès proprement.

18. J'ose plus souvent dire "non" à une demande pour me faire respecter. Je prends soin de moi.

19. Je n'écoute pas outre mesure mes interlocuteurs et j'occupe le terrain plus vite.

nov. 30

L'affirmation de soi

Published in une vraie confiance en soiun regard positif sur les autresrester passifEtre dans la négociationcombler ses besoins by admin |
 

AFFIRMEZ-VOUS

L'affirmation de soi est la capacité d'exprimer: ses opinions,  ses valeurs, ses ressentis, ses besoins et ses limites. On peut s'affirmer en s'exprimant verbalement mais aussi en agissant. S'affirmer, c'est assumer la charge de ses choix, de ses actes, affronter de front les situations, combler ses besoins, apaiser ses peurs, interroger ses questions, sans attendre une aide extérieure.

Les anglo-saxons parlent d'assertivité pour définir un état d'ESPRIT particulier pour établir des relations, une forme de rapport aux autres, d'égal à égal, où la parole sert de pont entre les êtres. Etre dans la négociation, dans une relation d'adulte à adulte. Pour adopter ce comportement, il est indispensable d'avoir une vraie confiance en soi et faire une analyse objective et loyale des faits. Etre garant de l'amélioration possible de la qualité des relations, avoir de l'estime, de l'amour et du respect pour soi-même et porter un regard positif sur les autres.

Dans un autre camp, il y a les adeptes de la fuite, de la passivité, voir de l'agressivité, la manipulation. Ceux qui attendent de l'autre, qu'il lui donne des réponses sans se poser de questions, qu'il le prenne en charge pour combler ses besoins, ceux qui vivent des situations qu'ils ne peuvent pas affronter... Examinons l'attitude qui consiste à fuir ou à rester passif au lieu de s'affirmer.

nov. 30

La confiance en soi

Published in une bonne estime de soiLa confiance en soi by admin |
AYEZ CONFIANCE EN VOUS

La confiance en soi : elle se manifeste lorsque vous faites face à une situation précise. C'est une prédiction qui s'appuie sur votre expérience et vous permet de résoudre avec conviction une problématique ou d'atteindre un objectif précis.

Attention : l'estime de soi et la confiance en soi, ne va pas forcément de paire. Vous pouvez avoir confiance en vous et avoir une mauvaise estime de vous-même. De même, une bonne estime de soi est incompatible avec le fait de vouloir "dominer" les autres par exemple.

nov. 30

Vos Comportements

Published in Vos Comportementsla maladie est un message que notre inconscientEtre en pleine santéétats de santé différents.comportement idéal by admin |
 

Vos Comportements

« Ce que nous regardons, ce que nous disons, ce que nous faisons, détermine notre physiologie et donc influence notre santé »

Rester assis passivement en attendant que « çà passe » ou faire une promenade en forêt n'aura pas les mêmes conséquences sur notre corps physique.

Explorer et découvrir vos comportements les plus adaptés vous ramènent vers votre état de santé et d'équilibre. Il n'y a pas « un » comportement idéal, il y a une palette de comportements; à  chacun de faire son choix.

Ainsi, face à une fatigue nerveuse, vous pouvez :

  • Vous plonger dans le réfrigérateur, boire de l'alcool ou prendre des somnifères pour oublier, mais vous pouvez aussi,
  • Prendre une douche, faire une promenade, vous allonger et vous relaxer, écouter de la musique, lire un livre, regarder la télévision, jardiner, cuisiner un bon repas, faire du shopping etc.... Autant de choix qui seront différents pour chacun et détermineront des états de santé différents.

Comme un certain nombre de praticiens, je considère que la maladie est un message que notre inconscient met en place pour nous signaler que quelque chose n'est pas satisfait dans notre vie.

Démêler ces processus inconscients n'est pas toujours simple, bien sûr. C'est un chemin personnel vers son état de santé

En conclusion :

Etre en pleine santé, c'est être en paix avec soi même à tous les niveaux de notre fonctionnement : mental, émotionnel, énergétique, physique et BioChimique.

Etre en paix avec soi même, c'est aussi un chemin de vie.

Cela vous amène naturellement à la préoccupation fondamentale de votre vie :

  • Qui suis-je?
  • Quelle est ma mission ici ?
  • Quel est mon projet de vie?
  • Quel est mon lien aux autres et à l'univers ?
  • ....

 

nov. 30

Les pensées vous programment inconsciemment

Published in un meilleur état de santémaladie est inguérissableLes pensées vous programment inconsciemmentles pensées qui vous limitentla santé est un cadeau de la vieLa PNL est une techniquela chimiothérapie détruit en priorité ses cellules by admin |
 

Vos pensées :

Les pensées vous programment inconsciemment. Certaines sont limitantes pour votre santé :

  • Si vous pensez que votre famille est une famille à cancer, vous ouvrez une porte à un possible
  • Si vous pensez que votre maladie est inguérissable, vous bloquez des processus naturels d'auto-guérison et vous diminuez l'efficacité de votre traitement.
  • Le malade qui pense que la chimiothérapie détruit en priorité ses cellules saines sera plus sensible aux effets secondaires du traitement.

D'autres pensées sont très positives et développent un meilleur état de santé :

  • Penser que la santé est un cadeau de la vie que l'on mérite pleinement est plus porteur que de penser que la maladie viendra un jour ou l'autre.
  • Les patients exceptionnels pensent « Et pourquoi ne m'en sortirais-je pas ? Ce sont des pensées de ce type qui ont permis à William Calderon, en 1982, de devenir le premier malade à guérir du SIDA. Rechercher les pensées qui vous limitent et celles qui favorisent votre état de santé et d‘équilibre physique.

La PNL est une technique qui permet ainsi de modifier notre programmation interne.

nov. 30

Vos Emotions

Published in Vos Emotionsune fragilisation du système immunitaire.Les émotions que vous vivezincidence sur notre santéen avoir plein le dos by admin |
 

Vos Emotions :  

Les émotions que vous vivez correspondent à une véritable chimie. Notre corps véhicule l'information émotionnelle grâce à des molécules chimiques sécrétées par nos cellules.

Tout le monde connaît la fameuse « décharge d'adrénaline » du stress. Cette molécule est sécrétée par les corticosurrénales en même temps que d'autres et elles vont enclencher une chaîne de réactions  physiologiques.

Utile à un certain seuil, cette chaîne réactionnelle au stress devient destructrice si elle persiste trop longtemps.

Toutes les émotions sont utiles mais un déséquilibre ou une inadaptation de celles-ci peut conduire à un trouble physique et à une fragilisation du système immunitaire.

Certaines des nos expressions quotidiennes traduisent bien notre état émotionnel : « en avoir plein le dos, manquer d'air, voir la vie en rose, se sentir léger...

« Tout cela aura une incidence sur notre santé. »

nov. 30

La dépression est un facteur négatif.

Published in l\\\'enthousiasme qui permet de changer une angoisLa dépression est un facteur négatif.joie by admin |
La dépression est un facteur négatif.

Le manque de joie, d'enthousiasme, de bonheur dans sa vie a une incidence immunodépressive.

Un impact positif peut découler de l'optimisme, de l'enthousiasme qui permet de changer une angoisse en rire, de la rencontre et des échanges avec des personnes. Indéniablement une approche positive de la vie prépare un futur positif.

nov. 30

Une croyance positive

Published in Une croyance positiverenforce leur mentalpronostic de la maladiel\'amélioration future de leur santé by admin |
 

Une croyance positive par rapport au pronostic de la maladie est un facteur positif.

Les personnes atteintes d'une longue maladie qui parviennent progressivement à différencier les causes et les effets de leur maladie, renforce leur mental. Sans nier la réalité de leur état présent, ils misent sur leur propre maîtrise de la situation. Quelque soit les difficultés rencontrées, ils font la distinction entre le diagnostic et le pronostic. Leur croyance de l'amélioration future de leur santé est telle que tout en acceptant le diagnostic, ils refusent le pronostic.

nov. 30

Les troubles musculo-squelettiques,

Published in lombalgieLes troubles musculo-squelettiques by admin |
 

Les troubles musculo-squelettiques, première maladie professionnelle en France

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS touchent les muscles ou les tendons des articulations des membres supérieurs, surtout au niveau du dos. Tendinite de l'épaule, tendinite du canal carpien, épicondylite, lombalgie, sciatique sont tout autant de noms techniques qui caractérisent ces maux que l'on peut ressentir selon la profession exercée. Les troubles musculo-squelettiques peuvent se révéler pénalisants aussi bien pour l'entreprise que pour le salarié. L'absentéisme, l'arrêt maladie, voire l'inaptitude à un poste peuvent en être les conséquences, lourdes à gérer.